Piment fort au gingembre

Attention pour consommateurs avertis uniquement !!!

Les piments (piment fort) et poivrons (Capsicum annuum et autres espèces du genre Capsicum) sont des plantes potagères de la famille des solanacées, cultivées pour leurs fruits aromatiques verts, jaunes ou rouges, selon leur degré de maturité.

Les piments sont consommés frais dans leurs pays d’origine et le plus souvent séchés puis réduits en poudre ou en pâte dans les pays importateurs. Les principaux pays producteurs sont l’Inde la Chine, les pays africains et le Japon. Le terme piment est apparu dans la langue française dans les années 800, il trouve sa racine dans le mot latin « pigmentum » qui signifie couleur, mais aussi suc (d’une plante).

Le piment lampion est le plus fort de tous. Il est vraiment redoutable, au point qu’on évite de le toucher avec les doigts (ce serait très douloureux, si l’on se frottait les yeux ensuite… !). On le consomme vert ou rouge, ou mélangé. On le trouve couramment aux Antilles, en Guyane et dans toutes les Caraïbes. Il est aussi cultivé en Afrique équatoriale, où il est très apprécié : c’est un excellent condiment, très fort en piquant, mais aussi en saveur. On le dit très bon pour la santé, mais il ne faut pas non plus en abuser ! Il est aussi appelé Piment antillais.

Dernier venu parmi les épices, le piment reste aujourd’hui l’une des plus consommées dans le monde, notamment dans les régions chaudes. Consommé avec modération, on lui attribue des propriétés médicales variées (antiseptique, diurétique, etc…) voire aphrodisiaques.

On vous propose une purée de piment fort au gingembre, au goût très proche du piment naturel pour accompagner vos repas quotidiens et de fête.

Pour ceux qui aiment manger épicé, vous êtes servi !

Réfrigérer après l’ouverture.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Copyright © senequitable senequitable - Tous droits réservés.